Steve & Bill : THE BEST RIVALS – Histoire d’innovation

Non Microsoft n’a pas volé l’idée de l’interface graphique à Apple !

 

A l’époque de cette photo dans les années 80, on ne parle pas encore d’ordinateurs mais de super-calculateurs qui ne possède pas d’interface graphique. L’ergonomie des interfaces homme-machine et l’expérience utilisateur étaient alors quasiment inexistantes. Aujourd’hui, le concept d’interface graphique est plus connu sous le nom de système d’exploitation dont les plus grands représentants sont bien sûr Windows, Mac OS et Linux.

 

Revenons aux eighties, Steve Jobs et Bill Gates se lancent dans la grande aventure de l’informatique et essayent de détrôner le leader de l’époque : IBM.

Steve Jobs commence par développer l’Apple 1 dans son garage, le premier ordinateur personnel. Celui-ci connaîtra un franc succès et lui permettra de fonder Apple Computers. De son côté, Bill Gates s’attache à créer un langage informatique pour les premier ordinateurs d’entreprise qui tiennent depuis peu sur un bureau.

 

Très vite, les deux entrepreneurs se rendent compte qu’il faut évoluer rapidement en informatique, et arrivent à la même conclusion. La manière la plus rapide de faire est de s’approprier très vite les meilleures idées. C’est d’ailleurs dans cet esprit que Steve Jobs crée le drapeau de pirate qui flottera au siège de sa compagnie pendant toutes les années 80 et parfois encore aujourd’hui.

 

 

L’idée à copier, Steve la trouvera du côté de chez Xerox. En effet, deux des employés de cette entreprise ont créé ce qui est considéré comme la première interface graphique, accompagnée de la première souris et qu’on appellera par la suite Unix. Cette interface est affreusement moche, incompréhensible mais révolutionnaire.

 

Malheureusement, quand ces deux visionnaires présenteront le fruit de leur recherche à la direction de Xerox, cette dernière leur rie au nez, loin d’imaginer le potentiel d’innovation que représente cette solution. Steve Jobs, ayant eu vent de cette affaire, arrive à convaincre les deux salariés de rejoindre ses équipes, c’est ainsi qu’Apple récupère l’idée d’interface graphique à Xerox.

 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Bill Gates à lui bien du mal à faire décoller Microsoft, PME de la Silicon Valley. Pour se développer, il décide de travailler pour les plus grands du secteur et de leur devenir indispensable. Apple étant alors l’un de ceux-là, il contacte Steve Jobs et lui propose de développer des applications pour ce qui sera Mac OS 1, la première itération de l’interface graphique d’Apple; la plus fameuse des ces « applications » s’appellera Windows.

 

Ainsi, lors de la cérémonie de présentation du célèbre Macintosh, au moment même où Steve Jobs appelle Bill Gates sur la scène et présente Microsoft comme un partenaire développant des applications pour Apple; les ingénieurs Apple sont en train de déballer avec stupeur les premiers ordinateurs NEC équipés du tout premier système d’exploitation de Microsoft, et en couleur s’il-vous-plaît.

 

S’en suit alors un divorce et un dialogue resté dans l’histoire :

« You took our staff Bill. »

« Yes Steve, but I made it better. »

 

Bastien Ingweiller
CEO
Share
This